sortir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Verbe 1) (XIIIe siècle)[1] Pour le TLFi[2] c’est le même verbe que le suivant ; pour Littré[1] il est apparenté à l’espagnol surtir (« jaillir »), au catalan et occitan sortir, à l’italien sortire ; il explique : « comme le sens propre de sortir est « jaillir », comme celui de ressortir est « rejaillir », et enfin comme ressort veut dire « rebondissement », on peut accepter la conjecture de Ménage, approuvée par Diez, qui le tire d'un type non latin *surrectire, dérivé de surrectus (« levé, dressé »), bien que les participes passifs donnent ordinairement des verbes de la première conjugaison » (→ voir saillir et sauter du latin salire, saltare). « Mais il y a des exceptions, par exemple amortir. Cependant, vu la forme sourdir avec un d, et resourd pour ressort (voir ce mot), il ne paraît pas impossible que sortir soit un doublet de sourdre (Note : ou je sors est pour je sours), venant de surgere. » À partir du XVIe siècle, il évince issir[2].
(Verbe 2) (XIIe siècle) Du latin sortiri (« tirer au sort, obtenir par le sort » puis « choisir »), dérivé de sors (→ voir sort et sorte).

Verbe 1[modifier]

sortir \sɔʁ.tiʁ\ intransitif 3e groupe (conjugaison) (pronominal : se sortir)

  1. Passer du dedans vers le dehors.
    • Il a fait très frais pendant la nuit, et, ce matin, quand je suis sorti de ma tente, la campagne était étincelante de givre. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 120)
  2. (Absolument) Quitter la maison pour se promener, pour faire des visites, etc.
    • Depuis six mois je ne suis pas sorti.
    • Nous sommes beaucoup sortis cet hiver.
  3. (En particulier) Partir de chez soi pour prendre du bon temps.
    • Il sort tous les soirs.
  4. (En particulier) Quitter sa chambre de malade pour commencer sa convalescence.
    • Les médecins ne lui ont pas encore permis de sortir.
  5. Quitter un lieu où l’on était.
    • Sortir, du bal, du spectacle.
    • Sortir de table. — Sortir de dîner.
    • Sortir de prison par autorité de justice.
    • Ce jeune homme sort du collège où il fit de brillantes études.
  6. (Figuré) Cesser de se trouver dans un temps, une époque, un état, une condition.
    • Sortir de l’hiver.
    • Sortir de l’enfance.
    • Sortir de nourrice, sortir de maladie.
    • Sortir d’apprentissage.
  7. (Figuré) Ne plus être en situation, en parlant de choses morales.
    • Sortir d’erreur, de son bon sens.
    • Sortir de son sujet, du sujet.
    • Vous sortez de la question.
  8. Se délivrer, s’affranchir, se tirer de quelque situation difficile, embarrassante ou périlleuse.
    • Pour sortir l’Europe de sa crise, il faut une réorientation de la politique européenne. (Contribution générale « Réaliser le changement » , pour le congrès de 2012 du Parti socialiste (France))
    • Sortir d’affaire.
    • Sortir d’intrigue.
    • Sortir d’un grand péril, d’un grand embarras.
  9. Pousser au-dehors, commencer à paraître.
    • Les fleurs commencent à sortir.
    • Les blés, les herbes sortent de terre.
    • Sa rougeole est sortie, est bien sortie.
  10. Dépasser de quelque chose.
    • Un rocher sort de l’eau.
  11. (Impersonnel) S’exhaler.
    • Il sort une agréable odeur de ces fleurs.
    • Il sort une grande chaleur de ce fourneau.
    • Il en sortait une épaisse fumée.
  12. Être produit, en parlant des ouvrages de l’industrie, de l’art ou de l’esprit.
    • Les étoffes qui sortent de cette fabrique sont très estimées.
    • Les ouvrages sortis du pinceau de cet artiste.
    • C’est le meilleur ouvrage qui soit sorti de la plume de cet écrivain.
  13. Être issu.
    • En chaire, la vicaire disait que l'école laïque (la laïque) était l'école du crime et que les enfants qui en sortiraient ne feraient que des voyous. (Claude Rivals, Pierre Roullet, meunier angevin, p.184 Éditions Cheminements, 2004)
    • Il sort de parents illustres.
    • La famille d’où il est sorti.
  14. (Populaire) Entretenir une liaison amoureuse, voire sexuelle, avec quelqu’un.
  15. (Transitif) Tirer, mettre dehors, expulser.
    • Quelques hommes seulement prirent part aux obsèques et peu de femmes même, de celles qui profitent de toutes les occasions pour sortir leurs vêtements noirs, leurs toquets de crêpe et qui aiment renifler l’odeur de l’encens. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il est temps de sortir les orangers de la serre.
    • Sortez ce cheval de l’écurie.
    • Il a sorti la voiture du garage.
    • Sortez les sortants. (slogan politique)
    1. (Transitif) (Québec) (Chasse) Tirer un gros gibier en dehors de la forêt après l'avoir abattu.
      • Ils ont eu de la difficulté à sortir l'orignal.
  16. (Transitif) (En particulier) Mener dehors.
    • Sortir un enfant, un malade.
  17. (Transitif) (Populaire) Appréhender pour mettre dehors.
    • Cet énergumène troublait la réunion, on l’a sorti manu militari.
    • Ce comédien est nul. Sortez-le!
  18. (Transitif) Publier, mettre en vente, faire paraître.
    • Sortir un bouquin.
  19. (Pronominal) Se tirer d’une situation.
    • Il s'en est sorti tout seul.
Note[modifier]
Le verbe sortir se conjugue avec l’auxiliaire être pour former les temps composés de la voix active quand il est employé intransitivement. Il se conjugue de façon normale, avec l’auxiliaire avoir, quand il est accompagné d’un complément d’objet.
Autrefois[1] sortir prenait l'auxiliaire avoir pour exprimer l'action : il a sorti ce matin ; et l'auxiliaire être pour exprimer l'état : il est sorti depuis longtemps.
Note d’usage : Sortir, employé activement, était condamné par certains grammairiens[1] : « rien n'est plus ridicule que de dire : Voyez voir, pour considérez, voyez ; sortez ce cheval de l'écurie, pour faites sortir ce cheval et mille autres façons de parler aussi ineptes que révoltantes. » (Civilité chrétienne, 2e partie, ch. X, 1812). L'usage qui autorise d'employer sortir activement a prévalu[1].

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Verbe 2[modifier]

sortir \sɔʁ.tiʁ\ intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. (Droit) (Désuet) Obtenir, avoir.
    • Cette sentence sortira son plein et entier effet.
    • La renonciation de la reine sa grand'mère [du duc d'Anjou] devenait caduque, comme ne sortissant plus l'effet pour lequel uniquement elle avait été faite. (Saint-Simon)

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • Traduction en langue des signes française : sortir

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin sortiri.

Verbe 1[modifier]

sortir \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Prédire en consultant les sorts.
    • Et de chou [ce] furent Grifon [les Grecs] moult dolent ; car il avoient sorti que chil qui passeroit cest flum sans moillier seroit trente ans sires de la tierre. (H. DE VALENC., XIV, XIIIe s.)
  2. Jeter un sort.
  3. Obtenir par tirage au sort.
  4. Tirer au sort.
  5. Survenir, advenir.
    • Las ! par ma folle sotie M'est sortie Toute cette infection. (Clément Marot, XVIe s.)
  6. Choisir.
    • Sis eglises avoit el regne senz pastur ; Pur ço erent asemblé cele gens à cel jur, E li prince e li conte et des baruns plusur, Pur eslire et sortir pastur à cele honur. (Th. le mart. 126, XIIe s.)
  7. Pourvoir, munir.
  8. Se munir de.

Dérivés[modifier]

Verbe 2[modifier]

sortir \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Sortir.

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Références[modifier]

Catalan[modifier]

Étymologie[modifier]

Voir le français sortir.

Verbe[modifier]

sortir \Prononciation ?\

  1. Sortir.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Indonésien[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

sortir \Prononciation ?\

  1. Trier.

Synonymes[modifier]

Occitan[modifier]

Étymologie[modifier]

Voir le français sortir.

Verbe[modifier]

sortir \Prononciation ?\ (graphie normalisée)

  1. Sortir.

Synonymes[modifier]

Références[modifier]