sexuel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1742) Emprunté au bas latin sexualis (« du sexe de femme, féminin »)[1].

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin sexuel
\sɛk.sɥɛl\
sexuels
\sɛk.sɥɛl\
Féminin sexuelle
\sɛk.sɥɛl\
sexuelles
\sɛk.sɥɛl\

sexuel \sɛk.sɥɛl\

  1. (Biologie) Relatif au sexe, chez l’homme, les animaux et les plantes.
    • Lorsque l’homosexualité intégrera la normalité, il faudra alors instituer le régime isosexuel où tous les rôles sexuels seront abolis. — (Denis Bourque et Anne Brown, Les Littératures d'expression française d'Amérique du Nord et le carnavalesque, Les Éditions d'Acadie, 1998, p. 336)
    • Les différences sexuelles.
    • Les parties sexuelles.
    • Les organes sexuels.
  2. Relatif à la sexualité.
    • Depuis les Hervieu, les Bernstein, les Marguerite[sic], les Paul Adam, les Pierre Louys et leur séquelle de journalistes caudataires, prêchèrent l’émancipation sexuelle, le bris des tenailles et le culte d’Aphrodite. — (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, p. 188)
    • […] où l’on découvre que les hommes préhistoriques ne jouaient pas uniquement à « Moi Tarzan, toi Jane ». Leurs pratiques sexuelles étant nettement plus variées. Homosexualité, zoophilie, masturbation… — (Catherine Mallaval, Préhistoires de cul, dans Libération du 24 décembre 1996)
    • Il potassait à la chandelle, au gué, au gué
      Des traités de maintien sexuel, au gué, au gué.
      — (Georges Brassens, Corne d'Auroch, dans La Mauvaise Réputation, 1952)
    • Ce retour à l’honnêteté affective et sexuelle des élites françaises est un progrès probablement plus important pour notre pays que les changements et manipulations constitutionnels de l’après-guerre ou de 1958. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 162)
    • « De toutes les aberrations sexuelles, la plus singulière est encore la chasteté », disait Remy de Gourmont.
      Ses contemporains étaient de son avis. Dieu merci !
      — (Laure Desroches, Sous l'édredon : le couple de1870 à 1914, Genève : Éd. Crémille, 1994, préface)
  3. (Populaire) Qui aime à faire l’amour ; qui provoque cet instinct chez l’autre.
    • Elle est très sexuelle.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]