réseau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Nom commun 1), De l'ancien français resel, dérivé, au moyen du suffixe -el / -eau, du nom commun reiz / rez (« filet », cf. la forme plurielle moderne rets). Ce dernier vient du latin retis, de sens identique.
Par ailleurs, resel / réseau est entré en concurrence, avant de le supplanter, avec reseul / reseuil, du latin retiolus, diminutif de retis, (« filet »), qui a justement donné l'ancien français reiz / rez.
(Nom commun 2) Sans doute une évolution de rasel (XIIIe -XIVe siècles), de même sens. Voir l'ancien français rasier : un récipient à ras.

Nom commun 1 [modifier]

Singulier Pluriel
réseau réseaux
\ʁe.zo\
Réseau ferré français des grandes lignes

réseau \ʁe.zo\ masculin

  1. Ensemble d’objets ou de personnes connectés ou maintenus en liaison.
  2. Ensemble des liaisons ainsi établies.
    1. (Par extension) rets, filet, tissu de mailles.
      • Tendre un réseau.
      • Mettre des réseaux à l’entrée d’un terrier, pour prendre des lapins.
      • Que ne puis-je, comme l'oiseau
        Voler vers ton rivage ?
        Je gémis comme lui, quand un cruel réseau
        L'a mis en esclavage.
        – (Comte de Choiseul-Daillecourt, Souvenirs, Élégie II ; Veuve Carette-Bondessein, Valognes, 1864, page 25.)
    2. Il se dit spécialement d’un ouvrage de fil, de soie, de fil d’or ou d’argent, fait par petites mailles, en forme de filet.
      • Dentelle à fond de réseau.
      • Ses cheveux étaient enveloppés d’un réseau de soie.
      • Les perruquiers montent les perruques sur un réseau.
    3. (Anatomie) Entrelacement de vaisseaux sanguins, de nerfs, etc.
      • Réseau artériel, veineux, de nerfs.
    4. (géologie, cristallographie, cartographie, bâtiment, géodésie) Figure géométrique, maillage.
      • Réseau de triangles : ensemble des triangles tracés sur la surface d’un pays pour les opérations géodésiques.
    5. (Optique) les réseaux permettent, par interférence, de réaliser des filtres, par exemple : réseau de diffraction, réseau de Fraunhofer, réseau de Bragg (utilisés dans les systèmes WDM et pour l’analyse spectroscopique par dispersion de longueur d’onde).
    6. (Ponts et Chaussées) Ensemble des voies.
      • Avec la crise pétrolière des années 1970, la SNCF relance l'étude de l'électrification de son réseau. — (Michel Raclin, Une Mémoire sur les gares d'Angers, Éditions Cheminements, 1999, p.221)
      • De plus, elle est placée relativement tôt à la tête d'un réseau ferroviaire très étendu auquel Québec ne sera intégrée qu'en 1879. — (Québec: ville et capitale, p.188, Presses de l'Université de Laval, 2001)
      • Enfin, pour le repérage des noms de lieu et des réseaux de communication terrestres, les deux atlas routiers, Southeast Asia et Indonesia, publiés chez Nelles Verlag, demeurent irremplaçables. — (Rodolphe de Koninck, L'Asie du Sud-Est, éd. Armand Colin (collection U), 2012, introduction)
    7. (Réseaux informatiques) Ensemble des liaisons (fibre optique, fil de cuivre, onde radioélectrique), des machines (routeur, ordinateur, serveur…) et des logiciels qui permettent une communication de l’information entre chaque machine de l’ensemble.
      • Fallait que je me les caille assez pour que Mathis veuille bien me réchauffer à l'horizontale, mais pas trop ! Ça faisait une bonne heure que je poireautais et j'avais pas de réseau sur mon portable... — (J. Arden, Les chaînes du passé, vol. 3 : Les sentinelles de l'ombre, Rebelle Éditions, 2014, chap. 41)
  3. (Mathématiques) Forme de groupe discret.
  4. (Figuré) Pour des trames abstraites.
    • Certes des initiatives se développent — […] — mais elles nécessitent encore des réseaux autres que ceux du bouche à oreille des passionnés de l’électro. — (Philippe Franck, Musiques électroniques, dans Musique-musiques 1999 : Chronique de la vie musicale en Wallonie et à Bruxelles, coordonné par Robert Wangermée, Sprimont : Editions Pierre Mardaga, 2000)
    • Bagambiki, je l'apprendrai plus tard, est un personnage influent venant du MRND, le parti du président assassiné, dont il est l'un des durs. Nous réalisons vite qu'il n’est pas franc du collier et qu'il tente de nous doubler en manipulant ses réseaux extrémistes. — (Jacques Morel, La France au cœur du génocide des Tutsi, p.937, 2010)
  5. (Anatomie) Synonyme de réticulum ou bonnet.
    • L'ingestion d'un corps étranger métallique et sa traversée de la paroi réticulaire entraînent une péritonite locale aiguë. Le corps étranger pénètre le plus souvent dans la partie antérieure du réseau en direction du diaphragme […]. — (Yan Chérel, Patrice Couillandeau, Christian Spindler & al, Autopsie des bovins, p.103, Point vétérinaire, 2006)
  6. (Zoologie) Synonyme de géomètre à barreaux (papillon).

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus réseau figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : autoroute, bief.

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
réseau réseaux
\ʁe.zo\

réseau \ʁe.zo\ masculin

  1. (Métrologie) (Désuet) Ancienne mesure de capacité pour les céréales.
    • Renard demande à grands cris l'intervention de la garde nationale qui s'interpose et engage une visite de ses greniers, où l'on découvre 50 réseaux de blé et quelques réseaux de seigle ; la municipalité décide de vendre immédiatement sur le marché 28 réseaux de blé au prix du marché. — (Jean-Paul Rothiot, Bruyères et son district pendant la Révolution, Journées d'études vosgiennes, 2005)

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]