perruquier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : perruquièr

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de perruque avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
perruquier perruquiers
\pɛ.ʁy.kje\
ou \pe.ʁy.kje\

perruquier \pɛ.ʁy.kje\ ou \pe.ʁy.kje\ masculin (pour une femme, on dit : perruquière)

  1. Celui qui fabrique et entretient des perruques.
  2. (Autrefois) Coiffeur.
    • Peut-on voir quelque chose de plus sot que le visage de ces messieurs ! Rozan et Chibray ressemblent à Gustave, mon perruquier. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Tandis que sous l'empire des anciennes lois, l'état de perruquier et celui de baigneur étuviste étaient assujettis à une réglementation sévère, l'exercice de la profession de sage-femme était abandonné aux premières venues. — (Jules Mathorez, Les étrangers en France sous l'ancien régime: Les causes de la pénétration des étrangers en France : Les Orientaux et les extra-Européens dans la population française, E. Champion, 1919, p.27)
    • Le P. Mozier mort, les Balmoral se trouvèrent tout désœuvrés jusqu’à ce que Balmoral, se souvenant qu’il avait été dans son enfance apprenti perruquier, eût décidé d’ouvrir un salon de coiffure dans l’arrière-boutique du Café de France. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 58.)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]