fabriquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIe siècle) Réfection savante du latin fabricare qui donne, via le bas-latin forger.

Verbe [modifier le wikicode]

fabriquer \fa.bʁi.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Exécuter ou faire exécuter certains ouvrages suivant les procédés d’un art mécanique, en atelier ou en usine.
    • A Arles, l'archevêque, qui avait le monopole de l'exploitation de la graine d'écarlate, avec laquelle on fabriquait le teinture rouge, ne traitait, pour la vente de ses récoltes, qu'avec les juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Banassac, qui avait fabriqué des poteries sous les Romains, frappa alors des monnaies et ce village peut « revendiquer la dixième partie des monnaies mérovingiennes éparses dans tous les cabinets du monde ». — (J.-B. Delon, Histoire de Gévaudan-Lozère, Mende : Imprimerie Saint-Privat, 1941, page 37)
    • Il sait aussi fabriquer une flûte douce dans l’entre-nœud d’une grosse tige de berce. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Cependant, vers 1973, l’usine fabrique quelque temps des lave-vaisselle et un peu plus tard des sèche-linge [Saglio et Bonamy, 1978]. — (Marnix Dressen, Les établis, la chaîne et le syndicat: Évolution des pratiques, mythes et croyances d'une population d'établis maoïstes 1968-1982) - Monographie d'une usine lyonnaise, Éditions L'Harmattan, 2000, page 15)
    • (Péjoratif)Fabriquer de la fausse monnaie. — Fabriquer une pièce, fabriquer un testament, une donation.
  2. (Figuré) (Péjoratif) Inventer
    • A. Comte avait fabriqué une caricature du catholicisme, dans laquelle il n’avait conservé que la défroque administrative, policière et hiérarchique de cette Église ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chapitre IV, La grève prolétarienne, 1908, page 194)
    • Fabriquer de toutes pièces une histoire. — Fabriquer un mensonge, une calomnie.
  3. (Familier) Ficher, foutre, faire, dans un sens moins emporté et plus poli.
    • Le cornet à l'oreille, Aïssa, debout près du guéridon où le téléphone communiquant avec la ferme était posé, tapa du pied :
      — Mais qu'est-ce qu'elle fabrique !...
      — (Victor Margueritte, Un cœur farouche, Paris : Ernest Flammarion, 1921, page 147)
    • — Va chercher ton amie, me dit-il en souriant. Qu’est-ce qu’elle peut bien fabriquer ? — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 56)
    • Mon père, un jour, m’entendit : « Qu’est-ce que tu fabriques là-haut ? » me cria-t-il. – « Je lis Les Femmes savantes de Molière avec l’intonation !… » — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 177)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus fabriquer figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : cadeau.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]