maken

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen néerlandais maken, du vieux néerlandais makon, du proto-germanique *makōną, ultimement de l’indo-européen *mag-. Cognat du bas allemand maken, de l’allemand machen, de l’anglais make et du frison meitsje.

Verbe [modifier le wikicode]

Présent Prétérit
ik maak maakte
jij maakt
hij, zij, het maakt
wij maken maakten
jullie maken
zij maken
u maakt maakte
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben makend gemaakt

maken \ˈmaːkə(n)\ transitif

  1. Faire, fabriquer, confectionner.
    • Maken dat...
      Faire en sorte que...
  2. Réparer, dépanner
    • De auto is weer gemaakt.
      La voiture est réparée.
  3. Prendre (un photo).
  4. Rendre.
    • Ziek maken.
      Rendre malade.


Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Expressions[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]