ouvrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Attesté en 1606, dans le dictionnaire de Nicot) Du latin operari (« travailler »). Par suite de la confusion avec ouvrir, surtout aux formes conjuguées, il fut refait en œuvrer.

Verbe [modifier le wikicode]

ouvrer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Intransitif) Travailler.
    • Les règlements de police défendaient d’ouvrer les dimanches et les jours de fête.
  2. (Art) Mettre en œuvre ; façonner.
    • Dagobert à son tour dota le monastère, et Saint Éloi, devenu administrateur de son domaine, ouvra une châsse et une croix en l'honneur de la Sainte […]. — (Guy Chastel, Sainte Colombe, son abbaye, ses religieuses, Sens : imprimerie Saint-Gérard, 28 juillet 1937)
    • Le temps que Dieu accorde à chacun de nous est comme un tissu précieux que nous brodons de notre mieux. J’ai ouvré ma trame de toute sorte d’illustrations philologiques. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 87.)
  3. (En particulier) (Foresterie) Préparer le bois en forêt pour qu’on puisse le mettre en œuvre.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]