tun

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Tun, tún, tủn, tůň

Conventions internationales[modifier]

Symbole[modifier]

tun

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du tunica.

Références[modifier]

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

tun \tyn\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Nom donné, dans le département du Nord, à la craie glauconieuse.

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • tun sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier]

Allemand[modifier]

Étymologie[modifier]

Du moyen haut-allemand tuon, du vieux haut allemand tuon, du proto-germanique *dōną. Cognat du bas allemand doon, du néerlandais doen, de l’anglais do et du frison dwaan, tous ultimement issus de l’indo-européen *dʰeh₁- (« mettre, placer »)

Verbe[modifier]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich tue
2e du sing. du tust
3e du sing. er tut
Prétérit 1re du sing. ich tat
Subjonctif II 1re du sing. ich täte
Impératif 2e du sing. tu(e)
2e du plur. tut
Participe passé getan
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

tun \tuːn\ (conjugaison)

  1. Faire, effectuer.
    • Tu es!
      Fais-le !
    • Man tut, was man kann.
      On fait ce qu’on peut.
    • Er tat das, was man ihm gesagt hat.
      Il a fait ce qu’on lui a dit de faire.
  2. (Suivi du datif) Faire quelque chose à quelqu’un.
    • Der tut Ihnen nichts!
      Il ne va rien te faire ! (en parlant d’un chien)
    • Mein Bruder hat mir so viel Gutes getan.
      Mon frère m’a fait tellement de bien.
  3. (Familier) Mettre, ajouter.
    • Tu das hier rein.
      Mets ça là-dedans.
    • Ich würde noch was Salz an die Kartoffeln tun.
      Je mettrais un peu plus de sel dans les pommes de terre.
  4. (Informel) (Utilisé avec so) Faire semblant.
    • Er hat nur so getan.
      Il a juste fait semblant.
    • Tu nicht so, als wüsstest du nichts!
      Fais pas semblent de rien savoir !
  5. (Informel) (Utilisé avec es) Marcher, fonctionner.
    • Die Uhr tut’s nicht mehr.
      L’horloge ne marche plus.
  6. (Plus ou moins informel) utilisé avec l’infinitif précédent d’un autre verbe pour mettre l’emphase sur l’action :
    • Er singt immer noch gern, aber tanzen tut er gar nicht mehr.
      Il adore toujours chanter, mais danser, il ne le fait presque plus.
  7. (Familier) (Non standard) utilisé avec l’infinitif d’un autre verbe pour mettre l’emphase sur ce qui est dit :
    • Ich tu doch zuhören!
      Mais j’écoute ! (comme réponse à un reproche selon lequel on n’écoute pas)
  8. (Familier) (Non standard) utilisé au subjonctif passé (subjonctif II) avec l’infinitif d’un autre verbe pour former le conditionnel (au lieu des formes de werden)
    • Ich tät mir das noch mal überlegen.
      Je réfléchirais encore à ça.
  9. N’avoir rien à voir. (Nichts zu tun haben mit.)
    • Das hat mit der Farbe nichts zu tun.
      Cela n’a rien à voir avec la couleur.
Note[modifier]
  • Le verbe tun dans le sens de « faire, effectuer » n’est pas utiliser en combinaison avec des substantifs. Cette fonction est détenue par le verbe machen : ich mache Sport, wir machen ein Spiel, er macht die Wäsche (« Je fais du sport », « nous faisons un jeu », « il fait la lessive »). La même chose est vraie avec les pronoms qui représentent ces substantifs : Wer macht die Wäsche?Ich mache sie. (« Qui fait la lessive ? – Je la fais. ») Il est généralement agrammaticale d’utiliser tun dans des phrases comme celles-ci.
  • Tun est utilisé uniquement avec des pronoms et des actions en général : Was tust du? (« Que fais-tu ? »), Ich tue viel für die Umwelt. (« Je fais beaucoup pour l’environnement. »), Er tut alles, was sie sagt. (« Il fait tout ce qu’elle dit. »)
  • L’usage de tun comme verbe support est une caractéristique de certains dialectes et de certaines langues minoritaires en Allemagne. Dans la langue standard, c’est le long du Rhin que cet usage est le plus établi. C’est généralement associé à un statut socio-économique inférieur.

Synonymes[modifier]

Composés[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Bambara[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

tun \Prononciation ?\ (Auxiliaire)

  1. Auxiliaire de l’imparfait
    • Ne tun bɛ taa Mali. J’allais au Mali.

Songhaï koyraboro senni[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

tun \Prononciation ?\

  1. Se réveiller.
  2. Se lever.
  3. Se dresser.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

Tchèque[modifier]

Forme de nom commun[modifier]

tun \Prononciation ?\

  1. Génitif pluriel de tuna.

Anagrammes[modifier]

Zarma[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier]

tun \Prononciation ?\

  1. Se réveiller.
  2. Se lever.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

  • Peace Corps / Niger, "Zarma Dictionary" [Zarmaciine-English-Français], Niamey, 2001. (Version en-ligne)