stellen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Stellen

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(VIIIe siècle). Du vieux haut allemand stellen, du moyen haut-allemand stellen, stallen, du vieux saxon stellian. À rapprocher du néerlandais stellen.[1]

Verbe [modifier le wikicode]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich stelle
2e du sing. du stellst
3e du sing. er stellt
Prétérit 1re du sing. ich stellte
Subjonctif II 1re du sing. ich stellte
Impératif 2e du sing. stell!, stelle!
2e du plur. stellt!
Participe passé gestellt
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

stellen \ˈʃtɛlən\ transitif. (voir la conjugaison)

  1. Poser, fixer en position verticale, mettre en position verticale.
    • Er stellte die Vase auf den Tisch.
      Il posa le vase sur la table.
    • Der Besen wurde in den Schrank gestellt.
      Le balai a été mis dans l’armoire.
  2. Poser une question.
    • Ich stellte ihr/ihm eine Frage.
      Je lui posai une question (à elle/à lui).
  3. Capturer, attraper, arrêter suivi de l’accusatif .
    • Die Polizei stellte den Dieb.
      La police captura le voleur.
    • Der Hund des Jägers stellte das Reh.
      Le chien du chasseur attrapa le chevreuil.
  4. Mettre en place.
    • Die Partei mit den meisten Stimmen stellt nach der Wahl den Präsidenten.
      Le parti avec le plus de voix après les élections met en place le président.
  5. Régler (ici forme raccourci d'einstellen).
    • Er stellte jeden Morgen die Uhr.
      Il règlait l’horloge chaque matin.
  6. Établir (un diagnostique).
Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich stelle mich
2e du sing. du stellst dich
3e du sing. er stellt sich
Prétérit 1re du sing. ich stellte mich
Subjonctif II 1re du sing. ich stellte mich
Impératif 2e du sing. stell dich!, stelle dich!
2e du plur. stellt euch!
Participe passé gestellt
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

sich stellen \ˈʃtɛlən\ réfléchi. (voir la conjugaison)

  1. Se placer.
  2. Se livrer à.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

stellen \ˈʃtɛlən\

  1. Première personne du pluriel du présent de l’indicatif à la forme active de stellen.
  2. Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif à la forme active de stellen.
  3. Première personne du pluriel du présent du subjonctif I à la forme active de stellen.
  4. Troisième personne du pluriel du présent du subjonctif I à la forme active de stellen.

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologische Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997, ISBN-13: 978342-3325110)

Sources[modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier le wikicode]

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 691.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 277.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Basé sur la racine indo-européenne st- avec le suffixe -en.

Verbe [modifier le wikicode]

stellen \Prononciation ?\ transitif

Présent Prétérit
ik stel stelde
jij stelt
hij, zij, het stelt
wij stellen stelden
jullie stellen
zij stellen
u stelt stelde
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben stellend gesteld
  1. Poser, mettre.
    • Het stellen van die vraag is een bewijs van gebrek aan inzicht.
      Cette question témoigne d’un manque de compréhension.
    • Een rekening op naam van X. stellen.
      Libeller une facture au nom de X.
  2. Affirmer, alléguer, invoquer.
  3. Rédiger, composer.
  4. Supposer, mettre.

Dérivés[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 97,1 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]