pluie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pluvia, de même sens.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pluie pluies
\plɥi\
Symbole de prévisions météorologique pour la pluie.
Pluie sur les feuilles d’une herbe

pluie \plɥi\ féminin

  1. Ensemble de gouttes d’eau dues à la condensation de la vapeur d’eau de l'atmosphère, qui tombent du ciel sur la terre.
    • La condensation des vapeurs ou nuages donne lieu à la pluie ou à la neige, suivant les températures. (Frère Ogérien, Histoire naturelle du Jura – Tome 1 : Géologie, 1er fasc., 1865, p. 112)
    • L’atmosphère avait été lourde pendant toute la journée, et le soir un orage terrible se déclara. Les coups de tonnerre se succédaient sans interruption ; la pluie tombait, torrentielle. (Octave Mirbeau, La Chambre close, Ernest Flammarion, Paris, 1920)
    • Les Aztèques éventraient couramment, qu’on raconte, dans leurs temples du soleil, quatre-vingt mille croyants par semaine, les offrant ainsi au Dieu des nuages, afin qu’il leur envoie la pluie. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932)
    • Une petite pluie froide faisait furtivement briller la couverture d’un appentis et tinter sur le zinc, à de rares intervalles, de pesantes gouttes d’eau qui s’échappaient d’une chanlatte percée.  (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Une petite pluie mince et tenace dégoulinait sans arrêt depuis la veille et les passants, recroquevillés sous leurs riflards, les yeux rivés sur le pavé en larmes, glissant peureusement parmi les files des voitures serrées, lui fournissaient l’impression vague de spectres titubants.  (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 9)
  2. (Par analogie) Tout ce qui semble tomber du ciel comme la pluie.
    • Il y avait deux longues heures que nous marchions, dans les champs, sous le soleil qui tombait du ciel comme une pluie de feu ; […]. (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Une pluie d’étoiles filantes.
    • Dans le voisinage des volcans, il se produit parfois des pluies de cendres et de soufre.
    • Les pluies de pierres sont longtemps passées pour fabuleuses.
  3. (Figuré) Chose qui arrive en abondance.
    • Une pluie de compliments.
    • Une pluie de courrier.
    • Une pluie de coups et d’injures.
    • Qu’es-tu devenue maintenant
      Sous cette pluie de fer
      De feu d'acier de sang
      (Jacques Prévert, Paroles : Barbara, 1946)
  4. (Feux d'artifice) Chute d’un grand nombre d’étincelles produites par une certaine composition de matières inflammables.
    • Pluies de feu

Dérivés[modifier]

  1. pluie d’or (grandes libéralités, grandes largesses répandues sur quelqu’un)

Apparentés étymologiques[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus pluie figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : pluie.

Traductions[modifier]

Hyponymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]