conditionnel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mot composé de condition et -el.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin conditionnel
\kɔ̃.di.sjɔ.nɛl\
conditionnels
\kɔ̃.di.sjɔ.nɛl\
Féminin conditionnelle
\kɔ̃.di.sjɔ.nɛl\
conditionnelles
\kɔ̃.di.sjɔ.nɛl\

conditionnel

  1. Qui est soumis à certaines conditions, subordonné à quelque événement incertain.
    • Cette promesse n’est pas pure et simple, elle est conditionnelle.
    • Notre traité, notre contrat est conditionnel.
    • Clause conditionnelle.
  2. (Grammaire) (Logique) Qui exprime une condition.
    • Les Conjonctions conditionnelles sont celles qui désignent , entre les propositions , une liaison conditionnelle d'existence , fondée sur ce que la seconde est une suite de la supposition de la première. (Encyclopédie méthodique ou par ordre de matières: grammaire et littérature, Paris : Panckoucke & Liège : Plomteux, 1782, vol.1, p.455)
    • Proposition conditionnelle.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

La légende de ce panneau exprime, par l'emploi du conditionnel, un doute sur la véracité de ce qu'elle exprime.

conditionnel \kɔ̃.di.sjɔ.nɛl\ masculin singulier

  1. (Grammaire) Temps ou mode des verbes qui exprime une action ou un état dont la réalisation est subordonnée à une condition elle-même irréalisable. Il sert aussi à atténuer l’affirmation ou à repousser par la pensée telle ou telle éventualité. Aujourd’hui, les linguistes traitent le conditionnel en français plutôt comme un temps qu’un mode[1].
    • Si, sur la base des ouvrages de référence, nous mettons les désinences du conditionnel français en regard de celles du picard, nous nous trouvons devant la même situation que pour l'imparfait : les désinences du picard sont toutes distinctes de leurs homologues français. (Jean-Michel Eloy, La constitution du picard: une approche de la notion de langue, Louvain-la-Neuve : Peeters, 1997, p.161)
    • La troisième catégorie est constituée par les questions partielles dans lesquelles le conditionnel ne peut pas être remplacé par « allait + infinitif », et dont le cadre discursif est paraphrasable par une assertion au conditionnel d'altérité énonciative : […]. (Pierre Haillet, Le conditionnel en français: une approche polyphonique, Gap & Paris : éditions Ophrys, 2002, p.139)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]


Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Maurice Grevisse et André Goosse, Nouvelle grammaire française, 1995 :
    § 291 : Le conditionnel a été souvent considéré comme un mode. Les linguistes le placent généralement aujourd’hui à l’intérieur de l’indicatif.

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (conditionnel), mais l’article a pu être modifié depuis.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]