taillis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Taillis

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1215) De tailler avec le suffixe nominal -is.

Adjectif [modifier le wikicode]

Invariable
taillis
\tɑ.ji\
ou \ta.ji\

taillis \tɑ.ji\ ou \ta.ji\

  1. L’adjectif n’est usité que dans la locution « bois taillis », le bois que l’on taille, que l’on coupe de temps en temps.
    • Puis, de l’autre côté du mur que troue, au fond du potager, une petite porte à secret, on trouve un bois taillis où l’avenue de hêtres, de droite et de gauche, aboutit. — (André Gide, La porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 7)
    • […] je n’en connaissais pas, je n’en imagine pas de plus belles : aucun bois taillis n’y cache les fûts des grands arbres. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
taillis
\tɑ.ji\
ou \ta.ji\
Un taillis (2).

taillis \tɑ.ji\ ou \ta.ji\ masculin

  1. (Par ellipse) Bois que l’on taille, que l’on coupe de temps en temps.
    • On commence d’abord par nettoyer le sol en arrachant les ronces, les épines, les bruyères, etc., puis on procède à l’abatage du taillis. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 162)
  2. (Par extension) Lieu planté d’arbustes ou d’arbrisseaux.
  3. (Spécialement) (Sylviculture) Arbres, arbustes qui ont poussé à partir de souches ou par rejet, par opposition aux arbres nés directement d’une graine (futaie).

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]


Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • taillis sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]