patène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin patena.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
patène patènes
\pa.tɛn\
Une patène, dont la taille est comparée à celle d'une pièce de 2€.

patène \pa.tɛn\ féminin

  1. (Liturgie catholique) Vase sacré, de forme plate, qui couvre le calice et reçoit l’hostie.
    • Le lundi, 7 février 1859, à Vrigne-aux-Bois (Ardennes), M. le curé célébrait la Messe. Comme il se relevait de la dernière génuflexion que fait le prêtre après l’Élévation, ses yeux furent attirés vers l’Hostie consacrée par un éclat singulier, et, à la place de cette hostie, il vit comme une petite patène d’or dont le rayonnement était merveilleux. — (Les hosties sanglantes de Vrigne-aux-Bois (Ardennes): trois lettres de M. l'Abbé Jules Morel, Paris & Tournai : chez H. Casterman, s.d. (peu après 1859))
    • C'est une messe. […]. Il achève l'offertoire, et je le vois, debout, qui saisit la patène plaquée contre sa poitrine. Un enfant de chœur lui tend, l'une après l'autre, les burettes, cependant que le prêtre dépose l'hostie sur le corporal. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 249)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus patène figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : église.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]