pathétique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIe siècle) Du latin patheticus emprunté au grec παθητικός, pathêtikos.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pathétique pathétiques
\pa.te.tik\

pathétique \pa.te.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui émeut, émouvant.
    • Une improvisation pathétique.
    • Un orateur pathétique.
    • Le dernier acte de cette tragédie est fort pathétique.
    • Il a traité ce sujet d’une manière pathétique.
    • Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
      Bancs publics, bancs publics,
      En se disant des « Je t’aime » pathétiques,
      Ont des petites gueules bien sympathiques !
      — (Georges Brassens, « Bancs publics », in Le Vent, 1953)
  2. (Péjoratif) Pitoyable, lamentable ou désolant.
    • Les juges de Milan le convoqueront, la fin de sa carrière politique sera pathétique, l’avenir de son empire financier et industriel s’écrira en pointillé… — (Alexandre Duyck, « La Dernière Bataille de Berlusconi », Le Journal du Dimanche, décembre 2010)
    • Les personnes qu’on nous amène ivres mortes et que l’ivrognerie a rendues violentes sont encore plus pathétiques. — (Patrick Pelloux, Histoire d’urgences, Le Cherche-Midi, 2012)
  3. (Anatomie) Se dit d’une zone proche de l’œil.
    • Muscle pathétique : Muscle grand oblique de l’œil, qui contribue pour une grande part à l’expression du visage.
    • Nerf pathétique : Nerf du muscle pathétique.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

pathétique \Prononciation ?\ masculin

  1. Ce qui émeut, bouleverse.
    • Il me reproche d’avoir mal économisé le pathétique, l’épuisant au début du livre, de sorte que je cesse d’émouvoir dès que je prétends persuader. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 340)
    • Il y a dans cette scène beaucoup de pathétique.
    • Il ne faut pas confondre la déclamation avec le pathétique.
    • Un pathétique outré.

Prononciation[modifier]

  • France (Île-de-France) : écouter « pathétique [pa.te.tik] »

Références[modifier]