pathétique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XVIe siècle) Du latin patheticus emprunté au grec παθητικός, pathêtikos.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pathétique pathétiques
\pa.te.tik\

pathétique \pa.te.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui émeut, émouvant.
    • Une improvisation pathétique.
    • Un orateur pathétique.
    • Le dernier acte de cette tragédie est fort pathétique.
    • Il a traité ce sujet d’une manière pathétique.
    • Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
      Bancs publics, bancs publics,
      En se disant des "Je t'aime" pathétiques,
      Ont des petites gueules bien sympathiques !
      (Georges Brassens, Les Amoureux des bancs publics, in Le Vent, 1953)
  2. (Péjoratif) Pitoyable, lamentable ou désolant.
    • Les juges de Milan le convoqueront, la fin de sa carrière politique sera pathétique, l’avenir de son empire financier et industriel s’écrira en pointillé… (Alexandre Duyck, La dernière bataille de Berlusconi, Le Journal du Dimanche, décembre 2010)
    • Les personnes qu’on nous amène ivres mortes et que l’ivrognerie a rendues violentes sont encore plus pathétiques. (Patrick Pelloux, Histoire d'urgences, Le Cherche-Midi, 2012)
  3. (Anatomie) Se dit d'une zone proche de l’œil.
    • Muscle pathétique, muscle grand oblique de l’œil, qui contribue pour une grande part à l’expression du visage.
    • Nerf pathétique, nerf du muscle grand oblique.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun[modifier]

pathétique \Prononciation ?\ masculin

  1. Ce qui émeut, bouleverse.
    • Il me reproche d’avoir mal économisé le pathétique, l’épuisant au début du livre, de sorte que je cesse d’émouvoir dès que je prétends persuader. (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 340)
    • Il y a dans cette scène beaucoup de pathétique.
    • Il ne faut pas confondre la déclamation avec le pathétique.
    • Un pathétique outré.

Prononciation[modifier]

  • France (Île-de-France) : écouter « pathétique [pa.te.tik] »

Références[modifier]