peccamineux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin peccamen, peccamina (« péché ») et -eux.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin peccamineux
\pe.ka.mi.nø\
ou \pɛ.ka.mi.nø\
Féminin peccamineuse
\pe.ka.mi.nøz\
ou \pɛ.ka.mi.nøz\
peccamineuses
\pe.ka.mi.nøz\
ou \pɛ.ka.mi.nøz\

peccamineux \pe.ka.mi.nø\ ou \pɛ.ka.mi.nø\

  1. (Religion) Relatif au péché.
    • Elle était en effet l’obligée de nos fautes, car sans le péché de l’homme, Jésus ne serait point né sous l’aspect peccamineux de notre ressemblance et Elle n’aurait pu dès lors être la génitrice immaculée d’un Dieu. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Le Catéchisme de l’Église Catholique (CEC) condamne la prostitution. Cette condamnation affirme la dimension gravement peccamineuse de la prostitution, même si l’imputabilité de la faute à la personne qui s’y livre, peut être relativisée par l’état de misère, le chantage ou encore les pressions sociales. — (Maïko-David Portes, Les enjeux éthiques de la prostitution : Éléments critiques des institutions sociales et ecclésiales, chapitre premier (« Le discours théologique et la prostitution »), page 13. L’Harmattan, 2005.)
    • Les prières sont bien nécessaires : Waléran était un chevalier-brigand, dont les activités peccamineuses désolaient le pays. […]. La culpeuse industrie de Waléran lui laissait des loisirs, qu'il consacrait à deux passions : les femmes et la chasse. Et que chassait-il ? Les femmes, principalement. — (Charles Turquin, « Histoire secrète d'un ermitage ardennais », dans Fume, c'est du Belge ! : L'héritage déjanté du « Pourquoi Pas ? », Éditions Jourdan, 2018)
  2. Vivement conscient de sa nature de pécheur.
    • Suspecte et peccamineuse, ma grand-mère, toujours au bord de faillir, était retenue par le bras des anges, par le pouvoir d’un mot. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, I)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]