pedde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pedde peddes
\pɛd\

pedde \pɛd\ féminin

  1. (Auvergne) Sorte de passage couvert, qui enjambe une rue et relie des maisons.
    • Pour revenir à la « pedde », je signale sur la poutre de soutènement, du côté du carrefour jadis joliment dénommé: le « coin des Hasards », la représentation de chasse à courre qui s'y trouve grossièrement sculptée. — (Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand, 1913, p. 299)
    • Le cens suivait l'immeuble dans ses diverses mutations et s'accroissait à chaque concession nouvelle : tant pour un verrial, tant pour une pedde, tant pour un aistre, pour des degrés, pour un auvent, pour un avancement quelconque. — (Hubert Jacqueton, Études sur la ville de Thiers, éd. Picard, 1894, rééd. Laffitte, 1977, p. 194)
    • Vieilles maisons en hauteur se serrant pour avoir plus chaud, rues qui pendent vers l'aval à ne plus en finir, venelles de raccordement à degrés entre les quartiers, « peddes » enjambant le vide, c'est une cité qui a du caractère. — (Marc Prival, La coutellerie à Thiers et dans sa région, éd. Créer, 1990, p. 15)
    • Les hôtels particuliers de marchands internationaux, les peddes, donnent tout son caractère à cette capitale du couteau aujourd'hui classée Secteur sauvegardé. — (Petit Futé Auvergne 2017)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Claude Potte, Le parler auvergnat: régionalismes du français d'Auvergne, éd. Rivages, 1993, p. 138