pellagre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté à l'italien pellagra.

Attestations historiques[modifier le wikicode]

  • (1808) Les influences atmosphériques agissent manifestement sur la sensibilité du système dermoïde. Sans parler ici de la mue cutanée observée dans certaines classes d'animaux , je puis citer l'histoire d'un homme qui a séjourné plus de trois ans dans les différens hôpitaux de Paris , et dont l'épiderme s'exfolioit tous les six mois. Il y a beaucoup de maladies de la peau qui ont un rapport direct avec les saisons ; je n'en voudrois d’autres exemples que les dartres. Ceux qui ont fait une étude particulière de la pélagre, maladie qui règne dans le Milanois, dans le Piémont) dans l’Etat de Vénise , savent que cette affection éclate principalement vers le printemps , pour disparoître vers la fin de l'automne ou au commencement de l'hiver ; alors la peau cesse d'éprouver les desquammations épidermoïques qui s’observent ordinairement dans cette affection. — (Jean-Louis Alibert, Nouveaux éléments de thérapeutique et de matière médicale., tome 2, Paris, 1808, page 398)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pellagre pellagres
\pe.laɡʁ\

pellagre \pe.laɡʁ\ féminin

  1. (Médecine) Maladie générale et très grave des humains et des animaux, qui se manifeste d’abord par des lésions de la peau suivis de troubles du système nerveux central, pouvant être due à une avitaminose PP (ou B3), une carence en lysine, etc., comme dans le cas des régimes alimentaires à base de maïs non nixtamalisé.
    • Dans l'étude, que j’ai abordée le premier, de la géographie de la pellagre en deçà des Alpes, un fait négatif m’avait frappé parmi les populations zéophages de la France : les conditions topographiques ne m’expliquaient pas l’absence de la pellagre en Bourgogne, en Bresse, ni en Franche-Comté. Je trouvais la raison de cette immunité dans une pratique par laquelle ces provinces se séparent des pays à pellagre et se rapprochent des populations zéophages du Nouveaux-Monde, à savoir dans l'usage d'opérer la dessiccation ou plutôt la torréfaction au four de tout le maïs destiné à la consommation alimentaire. — (Théophile Roussel, Traité de la pellagre et des pseudo-pellagres, 1866, p.8)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Italien[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pellagra
\pel.ˈla.gra\
pellagre
\pel.ˈla.gre\

pellagre \pel.ˈla.ɡre\ féminin

  1. Pluriel de pellagra.