perversion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin perversio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
perversion perversions
\pɛʁ.vɛʁ.sjɔ̃\

perversion \pɛʁ.vɛʁ.sjɔ̃\ féminin

  1. Changement de bien en mal, dépravation, corruption.
    • J’ignorais leurs malpropretés morales et physiques, leurs tares, leurs perversions de tout ordre qui les souillaient, quelles abominations pouvaient s’y perpétrer et jusqu’où se dégradaient les sentiments les plus sacrés. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • […] ce « centre de tri » n’était pas seulement un lieu de tortures pour les Algériens, mais une école de perversion pour les jeunes Français. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • La perversion du goût littéraire.
  2. (Vieilli) Trouble, dérangement.
    • Il y a perversion de l’appétit dans le pica, de la vue dans la diplopie.

Quasi-synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin perversio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
perversion
\pə.ˈvɜː.ʃən\
ou \pə.ˈvɜː.ʒən\
perversions
\pə.ˈvɜː.ʃənz\
ou \pə.ˈvɜː.ʒənz\

perversion \pə.ˈvɜː.ʃən\ ou \pə.ˈvɜː.ʒən\

  1. Perversion.

Apparentés étymologiques[modifier]