picaillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Nom d’une monnaie savoyarde dépréciée peu après son émission en 1635, d’où par extension de sens, « argent » en langage familier. À rattacher probablement à picar, « appeler au son de la cloche » en ancien occitan, picaillon évoquant le tintement des pièces de monnaie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
picaillon picaillons
\pi.ka.jɔ̃\

picaillon \pi.ka.jɔ̃\ masculin

  1. Pièce de monnaie.
  2. (Populaire) Argent. → voir sou
    • Des boîtes à chansons
      Que l’on nourrit d’oseille
      Ou d’accordéons,
      Et puis le patron
      Qui montre ses bouteilles
      Pour des picaillons
      — (Léo Ferré)
    • J'avais à peine mis sac à terre que je traînais déjà dans les bars et les tavernes des Bank's Arcades, et mes picaillons de sauter ! — (Blaise Cendrars, Moravagine, Grasset, Les Cahiers Rouges, 1986, p. 149)

Dérivés[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]