sou

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : sòu, sou-

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Symbole [modifier le wikicode]

sou

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du thaï du Sud.

Références[modifier le wikicode]

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom 1) Du bas latin solidus (« pièce d’or »). → voir solide.
(Nom 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sou sous
\su\

sou \su\ masculin

  1. (Numismatique) Monnaie d’or médiévale, dérivant du solidus romain.
    • Sur un sou d'or trouvé en Angleterre et frappé à Limoges au nom de Dagobert — (article de Maximin Deloche, 1878, [1])
  2. (Archaïsme) (France) Pièce de cuivre ou de nickel qui valait cinq centimes du franc antérieur à 1960.
    • Pour une trentaine de sous, on achetait un lapin aux éclusiers et on le fricassait en chemin, sur un coupon garni de gazon et de pierres. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il me donnait chaque jour cinq sous, écrivant ensuite sur un carnet, en face de mon nom : 0 franc 25, et fit de même toute ma jeunesse. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 89.)
    • Mais que pouvait-on acheter avec un sou ? Eh bien ! un croissant, un petit pain croustillant, un cornet-surprise, une tablette très mince de chocolat Menier enveloppée dans un papier jaune ; au moment de Pâques, un œuf dur, teint en rouge, une poignée de billes ou… un petit cervelas. — (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 27.)
    • On demanda aux enfants des écoles d’apporter une obole. Je donnai une pièce de cinq sous en nickel dont la valeur faciale, vingt-cinq centimes, était inscrite en grands chiffres dans un cadre. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 173.)
  3. (Suisse) Pièce de cinq centimes de franc suisse.
  4. (Par extension) La valeur monétaire d’un sou.
    • Fernand « sortit son fric », laissa vingt sous de pourboire puis, ayant bu, il se dressa et dit: […]. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • […], ô riche et chanceux Hérault, toi qui verses au cœur des citadins déprimés l'intarissable joie liquide de tes litres vendus par toi trente sous et revendus, par l'épicier ou sur le zinc, trois francs. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (Par extension) Argent.
    • Quand il fut de nouveau sans le sou, n’ayant aucun métier, répugnant d’ailleurs à toute besogne suivie, il voulut puiser encore dans la bourse des Rougon. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, 1870)
    • Il devait me les payer. Mais, comme par hasard, cet abominable pingre, doublé d'un combineur sans vergogne, n'avait jamais le sou sur lui, […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 175)
  6. (Canada) (xixe s.) Cent-vingtième de dollar, équivalent à un demi-penny. Note : Aujourd’hui seulement usité dans l’expression trente sous.
  7. (Canada) (Informel) (Familier) Cent (centième de dollar).

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

sou \Prononciation ?\ masculin singulier

  1. Langue môn-khmer parlée au Laos.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sou
\ˈsu\
ou \ˈsuː\
sous
\ˈsuz\
ou \ˈsuːz\

sou \ˈsu\ (États-Unis), \ˈsuː\ (Royaume-Uni)

  1. Sou.

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Catalan[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

sou \Prononciation ?\

  1. Salaire, appointements, gaine.

Synonymes[modifier le wikicode]

Créole haïtien[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Vraisemblablement du français sur.

Préposition [modifier le wikicode]

sou \su\

  1. Sur.
  2. À propos de, sur.

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

sou \Prononciation ?\

  1. Sou.

Synonymes[modifier le wikicode]

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 31,1 % des Flamands,
  • 31,1 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


Portugais[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

sou \so\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ser.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Vieux haut allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

sou \Prononciation ?\ neutre

  1. (Botanique) Sève.