pieux mensonge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
Composé de pieux et de mensonge.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pieux mensonge pieux mensonges
\pjø mɑ̃.sɔ̃ʒ\

pieux mensonge \pjø mɑ̃.sɔ̃ʒ\ masculin

  1. Mensonge qui est fait dans l’intention d’être utile ou agréable à quelqu’un.
    • Autant reconnaître qu'il peut y avoir, comme on l'entend souvent, de « pieux mensonges » et, qu'en certaines circonstances, toute vérité n'est pas bonne à dire. — (Marie-Thérèse Nadeau , Vérité et mensonge : la part des choses, Montréal (Canada) : Médiaspaul, 2006, p. 55)
    • La plupart des auteurs depuis Saint Augustin font une différence entre le mensonge officieux dont la finalité est l'utilité, le mensonge plaisant destiné à faire rire et le mensonge pernicieux toujours condamnable. Certains y ajoutent le mensonge de convenance ou de politesse, le mensonge pédagogique que maints éducateurs croient devoir utiliser dans l'intérêt de la jeunesse, le pieux mensonge etc. qui tous, d'une manière ou d'une autre, se rattachent aux premiers. — (Jean Ferrari, L'année 1797 du Droit de mentir, dans L'année 1797: Kant, La métaphysique des mœurs, sous la direction de Simone Goyard-Fabre & Jean Ferrari, Librairie J. Vrin, 2000, p. 104)

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]