pieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin pius (« pieux, qui remplit ses devoirs envers la divinité, religieux, saint, sacré »). (Vers 980) pius.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin pieux
\pjø\
Féminin pieuse
\pjøz\
pieuses
\pjøz\

pieux \pjø\

  1. Qui a de la piété ; qui est attaché aux croyances, aux devoirs et aux pratiques de la religion.
    • Les personnes vraiment pieuses doivent se faire un devoir de prier pour l’Église et d'honorer leur évêque; elles doivent aussi prier pour l'avantage spirituel et temporel de l’État, et honorer leur Souverain. — (Vies des saints pour tous les jours de l’année, note de bas de page 526, 1846)
    • Ah ! Chartres, n’est pas précisément ce qu’on appelle une ville pieuse. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  2. (Par extension) Qui sert aux exercices de piété.
    • En aucune province française on ne rencontre, autant qu'en Bretagne, de pieux monuments. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Image pieuse; médaille pieuse.
  3. Qui part d’un esprit touché des sentiments de la religion.
    • Bientôt paraît le kesksou (cous-cous) traditionnel, et nous l'attaquons avec un pieux bismillah (au nom de Dieu). — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 31)
    • Pensée pieuse. — Dessein pieux. — Pieuse méditation.
    • De pieux établissements. — De pieuses largesses.
  4. (Familier) (Ironique) Peu éclairé.
    • On a vu jusqu’ici ce qui se passa au village de Bun Hill, et comment le déluge des innovations submergea sa pieuse rusticité. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 118 de l’éd. de 1921)
  5. (Par extension) Qui tient à la piété filiale et à certains autres sentiments humains de vénération.
    • Ses soins pieux ont prolongé la vie de son père.
    • On l’entourait avec un pieux respect.
    • J’ai conservé un pieux souvenir de ses vertus, de ses bienfaits.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Forme de nom commun [modifier]

pieux \pjø\ masculin

  1. Pluriel de pieu.

Prononciation[modifier]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]