pioupiesque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Ce mot est un néologisme créé par Arthur Rimbaud en 1871, à partir de pioupiou (argot militaire signifiant « jeune soldat, bleu, troufion »), dans son poème Le Cœur volé.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
pioupiesque pioupiesques
\pju.pjɛsk\

pioupiesque \pju.pjɛsk\ masculin et féminin identiques

  1. (Par plaisanterie) Qui relève des jeunes soldats.
    • Ô flots abracadabrantesques
      Prenez mon cœur, qu’il soit lavé.
      Ithyphalliques et pioupiesques
      Leurs quolibets l’ont dépravé !
      — (Arthur Rimbaud, Le Cœur supplicié)
    • Le 14 octobre [1875] il [Rimbaud] envoie une lettre à Delahaye, où se lit son dernier poème, « Rêve », une apparente plaisanterie pioupiesque (que Breton considérera toutefois comme un véritable « testament littéraire »). — (Magazine littéraire, Numéros 284 à 289, 1991)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]