plain-chant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de plain et de chant.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
plain-chant plains-chants
\plɛ̃.ʃɑ̃\

plain-chant \plɛ̃.ʃɑ̃\ masculin

  1. (Musique) Chant ordinaire de l’Église catholique romaine, dans lequel toutes les voix se font entendre à l’unisson et a cappella.
    • L’église pleine, les vitraux colorés par ces jolis tons mourants et roses qu’ont les cierges au grand jour, le plain-chant entendu par bouffées au passage […] — (Alphonse Daudet, Alsace ! Alsace !, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 108.)
    • Il n’avait que cela pour lui, mais il l’avait au moins, l’amour passionné de la mystique et de la liturgie, du plain-chant et des cathédrales ! — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • La vraie question : comment accorder la durée des beautés musicales avec la mutabilité du langage musical ? - Exemples de celle-ci : le plain-chant, la polyphonie chorale de la Renaissance, les révolutions modernes de l'harmonie. — (Pierre Lasserre, Philosophie du goût musical, chap.2, p.33, Grasset, 1922.)
  2. (Zoologie) Hespérie du faux-buis.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]