polonophobie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
polonophobie polonophobies
\pɔ.lɔ.nɔ.fɔ.bi\

polonophobie \pɔ.lɔ.nɔ.fɔ.bi\ féminin

  1. Aversion pour le peuple polonais et tout ce qui s’y rattache.
    • Si à cette stabilité, on ajoute celle du secrétaire général du Quai d’Orsay, Alexis Léger, en poste également jusqu’en juin 1940, et dont la tchécophilie dit assez la polonophobie, on comprend que l’instabilité ministérielle française — de mai 1935 à juin 1940, 15 cabinets et 8 ministres des Affaires Étrangères se succédèrent — affecta peu certaines constantes de la diplomatie française à l’égard de la Pologne. — (Yves Beauvois, « Le Renversement par la France du « régime des colonels » polonais (septembre 1936-septembre 1939) » dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome 46, no 3, Juillet-Septembre 1999, p. 561)
    • Il faut souligner aussi qu’on voit récemment s’intensifier (surtout aux États-Unis) une forme relativement nouvelle (car elle est observable seulement depuis un peu plus d’une dizaine d’années) de la xénophobie dirigée contre les Polonais et appelée antipolonisme ou polonophobie. — (Barbara Kunicka-Michalska, « Les Dispositions de la législation polonaise concernant la lutte contre le racisme » dans Revue internationale de droit pénal, vol. 73 no 1-2, 2002, p. 244)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]