porte-paroler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De porte-parole.

Verbe [modifier le wikicode]

porte-paroler \pɔʁt.pa.ʁɔ.le\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Jouer le rôle de porte-parole.
    • Alors qu'à présent, les jeunes pousses poussifs qui prétendent à porte-paroler l'esprit du peuple n'ont guère biberonné qu'à la tétine mollasse de la world-culture et au robinet d'eau saumâtre de la variété dite « internationale », sans guère de culture que celle d’un ersatz très oublié d’un Lagarde et Michard allégé par les réformes successives des diafoirus Folamour de l’Enseignement. — (site www.nosenchanteurs.eu, 12 mai 2011)
    • Hum hum, sa bonne bouille ne lui suffira plus dans quelques mois, quand la porte-parole devra porte-paroler sur la déconfiture à la fois du pays et de son gouvernement ! — (site www.lefigaro.fr)
    • Alors quoi de mieux qu'une simple mortelle comme moi qui n'a jamais eu d'enfant pour « porte-paroler » un peu et donner une voix à ces femmes qui subissent le jugement de notre société trop coincée? — (site mestrouvailles.ca, 15 mars 2016)

Traductions[modifier le wikicode]