pruche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Probablement dérivé de Prusse ou Pérusse qui sont des appellations populaires pour les épinettes.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
pruche pruches
\pʁyʃ\
Pruche subalpine (Tsuga mertensiana).

pruche \pʁyʃ\ féminin

  1. Conifère de la famille des pins et du genre tsuga (Tsuga).
    • Cet insecte prolifère surtout dans le sapin baumier, la pruche et l'épinette, mais il s'alimente également sur le bouleau, l'érable et plusieurs autres feuillus. (O. H. Lindquist, ‎Rose, A. H. (Arthur H.), ‎K. L. Nystrom, Insectes des Feuillus de l'Est du Canada, Presses Université Laval, 1997, p.71)
    • Après diner nous entrâmes dans une savanne de trois acres de large, et ensuite nous eumes une petite montée, un peu rude et rocheuse; bois, pruche, épinette, sapin beaumier, hètre et érable. (Rapport des commissaires nommés pour l'exploration du pays entre les rivières St. Maurice et Outaouais dans l'année 1830, La Chambre des Communes, 1831, p.27)
  2. Bois tiré de cet arbre.
    • En raison de sa dureté, le merisier est utilisé dans la fabrication des quilles de navires, la pruche pour les bordages et le frêne, pour les chevrons. (Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, vol. 1, « Des origines à 1791 », 2013, p. 331.)