publiphile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de publicité et du suffixe -phile (« qui aime »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
publiphile publiphiles
\py.bli.fil\

publiphile \py.bli.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui aime la publicité.
    • C'est la publicité qui nous en fournira le meilleur exemple. Les années 1980 constituent une sorte de parenthèse où les publicitaires surfent sur un courant de mode « publiphile » après une longue période de « publiphobie », et gagnent une liberté qu'ils n'avaient jamais eue auparavant. — (Jocelyne Aubé-Bourligueux, Cinéma, écriture et histoire dans Femmes au bord de la crise de nerfs de Pedro Almodóvar, Université de Nantes, CRINI, 1997, page 22)
    • Certes, l'opinion se montre cette année, pour la première fois depuis plus de vingt ans, davantage publiphobe que publiphile. Il n’empêche : elle continue de lui reconnaître une influence majeure dans les comportements d'achat et les modes de vie. — (L’État de l'opinion, Éditions du Seuil, 2005, page 331)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
publiphile publiphiles
\py.bli.fil\

publiphile \py.bli.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui aime la publicité.
    • Le portrait du « publiphile » serait donc celui d'un homme riche, dans la force de l'âge, habitant une grande agglomération. C'est dire assez l'importance des motivations personnelles et sociales dans l'accueil réservé au message publicitaire. — (Anne Marie Laulan, L'Image dans la société contemporaine, éd. Denoël, 1971, page 82)
    • Non, je ne suis pas « publiphobe », comme on commence à qualifier ceux qui n’aiment pas la publicité. Mais, attention : entre détester la publicité et la regarder avec plaisir, il y a une marge... Il ne dépend que des publicitaires de nous transformer en « publiphiles ». — (Le Figaro, 16 juin 1984, page 27, col. 4, 5, 6.)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]


Prononciation[modifier le wikicode]