qui dort dîne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : qui dort dine

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Cette expression du XVIIIe siècle viendrait du Moyen Âge où le voyageur qui voulait dormir dans une auberge était contraint également d’y dîner, sous peine de se voir refuser le gîte. Autrement dit : "si tu dors, tu manges, si tu ne manges pas, tu sors !"
Alain Rey, linguiste, affirme que l'expression pourrait provenir de Ménandre, comique grec, qui aurait avancé l'idée que « le sommeil nourrit celui qui n'a pas de quoi manger »

Locution-phrase [modifier le wikicode]

qui dort dîne \ki dɔʁ din\ (orthographe traditionnelle)

  1. Dormir permet d’oublier sa faim.
  2. Le sommeil tient lieu de nourriture.
    • Nous ne pouvions mieux trouver : un matelas pour nous étendre, une toiture pour nous abriter ; il ne nous manquait qu’un morceau de pain pour souper ; mais il fallait tâcher de ne pas penser à cela ; d’ailleurs le proverbe n’a-t-il pas dit : « Qui dort dîne. » — (Hector Malot, Sans famille, Dentu E., 1887, pages 1-347)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]