nourriture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : nourrituré

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XIIe siècle) Du latin nutritura (« nutrition, action de nourrir ») avec réfection du radical d’après nourrir.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nourriture nourritures
\nu.ʁi.tyʁ\

nourriture \nu.ʁi.tyʁ\ féminin

  1. Aliment.
    • Les herbes, nourriture première des herbivores, sont de qualité différente selon les lieux qui les produisent, et les fourrages ne sont pas également composés partout. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
    • La noirceur de la tourbe et des basaltes est coupée par des taches d’un gazon vert et abondant qui, bien que coriace, sert cependant de nourriture à près de 200.000 moutons sauvages, venus on ne sait d’où. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Naturellement, de tout l’hiver, le crapaud ne prend aucune nourriture. Une abondante alimentation estivale a entreposé dans son organisme quantité de matériaux nutritifs. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
  2. Subsistance des hommes et des animaux au moyen des aliments.
    • On cultive aussi un peu de sarrasin, ou blé noir qui sert au chauffage dans un pays privé de bois, et dont les grains sont donnés en nourriture à la volaille. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.100)
    • Les drèches de brasserie, les touraillons peuvent être employés comme engrais organiques, quand il ne sont pas utilisables pour la nourriture du bétail, qui est leur véritable destination. (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.200)
  3. (Figuré) Ce qui fortifie.
    • L’âme a besoin de nourriture aussi bien que le corps.
    • La lecture est la nourriture de l’esprit.
  4. Allaitement, action de nourrir un enfant de son lait.
    • Cette mère a été épuisée par des nourritures successives.
  5. (Vieilli) Éducation.
    • Nourriture passe nature, la bonne éducation peut corriger les défauts d’un mauvais naturel.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe nourriturer
Indicatif Présent je nourriture
il/elle/on nourriture
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je nourriture
qu’il/elle/on nourriture
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
nourriture

nourriture \nu.ʁi.tyʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de nourriturer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de nourriturer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de nourriturer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de nourriturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de nourriturer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]