réquisition

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : requisition

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin requisitio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
réquisition réquisitions
\ʁe.ki.zi.sjɔ̃\

réquisition \ʁe.ki.zi.sjɔ̃\ féminin

  1. (Droit) (Administration) Action de requérir.
    • Le texte qui nous est proposé pour l'article 231-54 reprend cette disposition en ajoutant, après les mots : « soit sur réquisition du ministère public », les mots : soit à la demande d'une des parties ». — (Débats du Sénat français; séance du 26 mars 1997)
  2. Ordre que donne l’autorité publique de mettre à sa disposition des personnes ou des choses.
    • Ce malheureux arrondissement est dans un état déplorable pour pouvoir répondre à aucune réquisition. Il est même impossible que les troupes qui y sont cantonnées, tant dans les villes que dans les campagnes, cavalerie et infanterie, puissent y subsister encore six jours en arrachant même la dernière ressource du cultivateur. — (Le Sous-Préfet de Fontainebleau à M. le Préfet de Seine-et-Marne, le 18 avril 1814)
    • On eut besoin d'un million de soldats ; la réquisition y pourvut. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Un après-midi il y avait réquisition au village. Un peloton de cavaliers était venu d'Amboise, sommant Pacaud d'avoir à réunir sur l'heure les charrettes et chevaux disponibles. […]. Rarement les villages revoyaient attelages et tombereaux. — (Paul Margueritte et Victor Margueritte, Les tronçons du glaive, 1900)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]