rectiligne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin rectus (« droit ») et de ligne.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
rectiligne rectilignes
\ʁɛk.ti.liɲ\

rectiligne \ʁɛk.ti.liɲ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est en ligne droite.
    • La première opération consista à tracer sur le terrain, dans sa partie la plus plate et la plus unie, une direction rectiligne. — (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais, 1872)
    • La guerre civile est devenue bien difficile depuis la découverte des nouvelles armes à feu et depuis le percement des voies rectilignes dans les métropoles. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, La décadence bourgeoise et la violence, 1908)
    • Il est composé de huit secteurs rectilignes, où les particules sont accélérées par un champ électrique, entrecoupés de huit tronçons curvilignes où les trajectoires sont courbées par un champ magnétique intense. — (Olivier Rey, Un monstre qui donne à penser, dans Philosophie magazine, novembre 2008)
    1. (Par extension) Qui est composé de lignes droites.
      • Le Havre, tout le monde le sait, est une ville de création beaucoup plus récente que Rouen, une ville claire, ouverte, aérée, une ville rectiligne. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    2. (Géométrie) Se dit des figures formées par des lignes droites.

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]