sémantique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1879) Du grec ancien σημαντικός, sêmantikós (« significatif »), dérivé du verbe σημαίνω (« signifier »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sémantique sémantiques
\se.mɑ̃.tik\

sémantique \se.mɑ̃.tik\ masculin

  1. Relatif à la signification et au sens des unités linguistiques.
    • L’aire sémantique de aéronef avec cette signification y est délimitée par rapport à aérostat désignant un ballon non dirigeable et aéronat réservé au ballon dirigeable. — (Louis Guilbert, La formation du vocabulaire de l’aviation, vol.2, p. 50, Librairie Larousse, 1965)
    • Le second obstacle sémantique qui s’oppose à ce qu’on considère que "-aille" construit du collectif, c’est le fait que le nom de base auquel s’applique ce suffixe peut ne pas renvoyer à des individus. — (Marc Plénat, Poissonnaille, poiscail (et poiscaille). Forme et sens des dérivés en -aille, dans L’emprise du sens: structures linguistiques et interprétations, Rhodopi, 1999)
    • Par exemple : pardonner v.tr.dir. « 1. accorder le pardon, 2. recevoir le pardon » est à la fois un togolisme grammatical, (v.tr.ind. → v.tr.dir.) et une innovation sémantique de part l’extension de sens. — (Michel Francard et ‎Danielle Latin, Le régionalisme lexical, De Boeck Supérieur, 1995, p. 108)
  2. Qui a un sens, en parlant d’une phrase, par opposition à asémantique.

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sémantique sémantiques
\se.mɑ̃.tik\

sémantique \se.mɑ̃.tik\ féminin

  1. (Linguistique) Étude de la signification des mots.
    • L'origine onomatopéique d'un lexème est une question diachronique, sans pertinence en tant que telle pour la sémantique de la parole : ainsi, il n'est pas fondamental pour nous de trancher parmi les nombreux cas qui peuvent faire débats (quid de gong, flaque, grogner, grommeler, siffler, claquer, vrombir... ?) — (Rudolf Mahrer, Phonographie: La représentation écrite de l’oral en français, éd. Walter de Gruyter, 2017, p. 166)
  2. (Vieilli) Art de mouvoir les troupes à l’aide de signaux.
Note[modifier le wikicode]
Les premiers sémanticiens n’envisageaient que l’approche diachronique de la sémantique : Bréal la définit comme l’étude des lois qui président à la transformation des sens, au choix d’expressions nouvelles, à la naissance et à la mort des locutions (loc. cit.).

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Paris) : écouter « sémantique [Prononciation ?] »
  • France : écouter « sémantique »
  • France (Paris) : écouter « sémantique »

Références[modifier le wikicode]