s’ébattre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de battre, avec le préfixe é-.

Verbe [modifier]

s’ébattre \s‿e.batʁ\ pronominal 3e groupe (conjugaison)

  1. Se donner du mouvement en pleine liberté pour se détendre, se divertir.
    • Le lendemain, par un beau soleil, dans la délicieuse vallée d’Eisenach, entourée de collines boisées que domine le féodal donjon de la Wartburg, les quinze ou vingt mille sujets de notre auguste châtelain s’ébattaient dans l’allégresse. — (Auguste de Villiers de L’Isle-Adam, Le Tzar et les grands ducs, 1883, dans Derniers Contes : L’Amour suprême, Mercure de France, 1909, p. 333)
    • Aussitôt, légers comme deux moineaux à qui on ouvre la cage, les voilà qui partent, rapides, se frayant un passage à travers la forêt de jambes des consommateurs, allant passer l’après-midi à se rouler dans la boue de la rue ou à s’ébattre dans l’herbe des fortifs, le ventre creux, jouant, riant, se culbutant, s’égratignant parfois avec de pauvres gosses aussi malheureux qu’eux. — (Marius Jacob, Souvenirs d’un revolté, 1905)

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]