se la couler douce

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier le wikicode]

se la couler douce \s(ə) la ku.le dus\ (se conjugue → voir la conjugaison de couler)

  1. (Familier) (Figuré) Prendre du bon temps, ne pas se soucier.
    • La vérité était qu’il la coulait douce. Oh ! il n’y avait pas de danger qu’il empoignât des durillons aux mains ! — (Émile Zola, L'Assommoir, éd. Charpentier, 1879, chap. 8)
    • Nous nous en voulions de déployer tant d’efforts pour sauvegarder la tranquillité d’un qui ne demandait rien d’autre qu’à rester à se la couler douce dans la couche de celle qu’il avait dans la peau. — (Georges Perec, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Denoël, 2000, collection Folio, page 67.)
    • On va se la couler douce : le matin à l’entraînement, l’après-midi aux courses, le soir au théâtre. — (Christophe Donner, Vivre encore un peu, 2011)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]