sparadrap du capitaine Haddock

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Seconde moitié du XXe siècle) Fait référence à la bande dessinée L’Affaire Tournesol (1956) de la série Les Aventures de Tintin de l'auteur belge Hergé, où le personnage du capitaine Haddock se débat avec un sparadrap qui se colle successivement sur son nez, sur le pouce de sa main gauche et le pouce de sa main droite. (illustration). Le site http://fr.tintin.com décrit le phénomène dans sa plénitude: « C'est l'amorce du plus long running gag (plaisanterie récurrente, en français) de l'œuvre d'Hergé. Non seulement, en page 45, le «petit sparadrap» voyage dans pas moins de 17 cases (au total, la page en compte 24 !), mais il réapparaît à la page 46 (8 cases). Après son épopée suisse, le vaillant bout de tissu collant est transféré en Bordurie, à la page 47 (4 cases), avant de ressurgir une dernière fois, en page 49. » [1]

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sparadrap du capitaine Haddock sparadraps du capitaine Haddock
\spa.ʁa.dʁa dy ka.pi.tɛn a.dok\
ou \spa.ʁa.dʁa dy ka.pi.tɛ.n‿a.dok\

sparadrap du capitaine Haddock \spa.ʁa.dʁa dy ka.pi.tɛn a.dok\ ou \spa.ʁa.dʁa dy ka.pi.tɛ.n‿a.dok\ masculin

  1. (Figuré) Quelque chose ou quelqu’un de tenace, dont on n’arrive pas à se débarrasser.
    1. Quelque chose:
      • Les secrets de famille sont comme ça. Ils vous tiennent comme le sparadrap du capitaine Haddock. — (Langue française - Numéros 109 à 112 - Page 30, 1996)
      • C'est un de ces mots dont on ne parvient pas à se débarrasser, à la manière du sparadrap du capitaine Haddock. Donc, personne n'aime le mot, mais tout le monde l'emploie, quitte à s'embarquer dans une glose justificative plus ou moins embarrassée. — (Guy Gauthier, Un siècle de documentaires français, 2004)
    2. Quelqu´un:
      • Christophe Cambadélis, en apporte la confirmation : « On a beau trancher dans les congrès, François Bayrou a beau perdre aux municipales, aux cantonales, aux européennes, il reste, tel le sparadrap du capitaine Haddock, collé aux débats du PS ». — (J.C. Sergeant, Anglais du journalisme: Comprendre et traduire, 2011)
      • Puis il en a eu marre de cette femme infernale, et ma mère, qui goûtait déjà peu son rôle de femme au foyer dans la journée, si réduit soit il, s'est employée alors à me refiler partout, loin de son regard si possible. J'étais comme le sparadrap du capitaine Haddock.— (Catherine Siguret, Ma mère, ce fléau, 2013)