stupéfaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin stupefacere composé de facere (faire) et de la racine du verbe stupere (être frappé de stupeur).

Verbe [modifier le wikicode]

stupéfaire \sty.pe.fɛʁ\ 3e groupe, défectif (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Stupéfier, frapper de stupeur.
    • Il n’existe pas de verbe stupéfaire, sauf pour l’accueillant Petit Robert, qui se réclame d’erreurs commises par quelques auteurs. — (www.presse-francophone.org)
    • On peut stupéfaire le public et le faire rire en même temps. — (blog)
    • Stupéfait est un adjectif : je suis stupéfait(e). Ne dites pas : « cela m’a stupéfait », bien que les dictionnaires aient fini par accepter un verbe stupéfaire dont la conjugaison se limite à l’infinitif et à ce participe passé, hier encore simple adjectif. Il vaut mieux dire : cela m’a stupéfié(e), participe passé du verbe stupéfier. — (Jean-Pierre Colignon, Pierre-Valentin Berthier, Pièges du langage, De Boeck Université, 1996, p. 122)
    • C’est pendant ce silence si riche, si parfait, que Julia nous a stupéfaites en murmurant : — Je l’ai fait. — (Éric-Emmanuel Schmitt, Le Poison d’amour, Albin Michel, Paris, 2014, p. 22)

Notes[modifier le wikicode]

Ce verbe, est considéré par la plupart des spécialistes du français comme défectif. Il n’existe en principe qu’à l’infinitif et à la troisième personne du présent de l’indicatif, stupéfait étant adjectif.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]