superstitieux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin superstitiosus.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin superstitieux
\sy.pɛʁ.sti.sjø\
Féminin superstitieuse
\sy.pɛʁ.sti.sjøz\
superstitieuses
\sy.pɛʁ.sti.sjøz\

superstitieux

  1. Qui vit dans la superstition; qui craint les effets des influences surnaturelles.
    • — Ma sœur Rosalie, c’est à vous de couper…
      — De la main gauche !… Je coupe toujours de la main gauche.
      — Est-ce que vous seriez superstitieuse ?
      — Non… mais c’est une idée que j’ai comme ça !…
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 108.)
    • Depuis que le Saint-Pierre est coulé, l’Alose ne drague plus, et des pêcheurs superstitieux prétendent que cet amatelotage rompu par la mort, ne vaut rien pour les vivants... — (Paul Chack, Sur les bancs de Flandre, 1927, p.158)
    • Bumper savait tout de la guerre et des pouvoirs paranormaux. Il attribuait sa survie aux divers pressentiments qui l'avaient assailli là-bas, dans la jungle. Il croyait dur comme fer au sixième sens, aux signes, aux présages. Comme beaucoup de vétérans, il était extrêmement superstitieux. — (Serge Brussolo, Sécurité absolue, Le Livre de Poche, 2012)
  2. Où il y a de la superstition.
    • […] au bruit de leurs pas ils entendaient […] fuir les animaux sauvages, dont la présence multipliée indiquait que ces ruines solitaires étaient gardées contre la présence des hommes par quelque superstitieuse terreur. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Son enfance s’était passée calme et décolorée dans les pratiques religieuses ou plutôt superstitieuses qui, au Mexique, forment le fond de la religion. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  3. Qui fait preuve d'un attachement tatillon à quelque chose.
    • Le soldat des guerres de la Liberté attachait une importance presque supersti­tieuse à l’accomplissement des moindres consignes. De là résulte qu'il n'éprouvait aucune pitié pour les généraux ou les fonctionnaires qu'il voyait guillotiner après quelque défaite, sous l'inculpation de manquement à leur devoir ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.357)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
superstitieux
\sy.pɛʁ.sti.sjø\

superstitieux \sy.pɛʁ.sti.sjø\ masculin (pour une femme on dit : superstitieuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne superstitieuse.
    • Le déiste seul peut faire tête à l’athée. Le superstitieux n’est pas de sa force. Son Dieu n’est qu’un être d’imagination. — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]