syndrome de la citadelle assiégée

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    syndrome de la citadelle assiégée \Prononciation ?\ masculin

    1. (Psychologie) Sentiment d’être en permanence à la portée d’une menace grave, menaçant son existence même par des décisions irrationnelles.
      • Cette Église représente le syndrome de la citadelle assiégée : elle se replie derrière ses ponts-levis, condamne tout dialogue, se barricade derrière ses certitudes, pure et dure. — (Alain de La Morandais, «Le retour de la messe en latin», Le Monde des Religions, septembre-octobre 2007)
      • Crise profonde dans deux partis majeurs, disparition des grandes mouvances idéologiques en faveur des groupes ethniques et des mouvements religieux, transformation du rêve pionnier sioniste socialiste en capitalisme, libéralisme mondialisé où le secteur privé remplace le welfare state et, finalement, syndrome de la citadelle assiégée, Massada, qui refuse de s’ouvrir au monde l’entourant et impose une politique unilatérale suicidaire que symbolisent le mur et l’annexion de Jérusalem. — (Dominique Vidal, Israël, une société bousculée, préface de Leïla Shahid, 2007)

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]

    Références[modifier le wikicode]

    • Massada sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg