tarpaulin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mot emprunté à l’anglais tarpaulin, qui dérive de tar (goudron) et palling, car il désignait une toile goudronnée. Le sens de marin est également emprunté à l’anglais.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tarpaulin tarpaulins
/taʁ.po.lɛ̃/

tarpaulin /taʁ.po.lɛ̃/ masculin

  1. (Familier) Bâche.
    • […] aux barres de fer qui sont sensées tenir le tarpaulin ; j’occupais la toute dernière place à l’arrière du camion et je me suis fait brasser à mon goût. (Annales de la propagation de la foi, page 77, 1948)
    • […] elles ne suffisent pas pour produire une ventilation convenable; mais quand le temps est mauvais on les tient constamment fermées, et quand il pleut, on les couvre avec les tarpaulins, de manière que la ventilation imparfaite qu’elles procurent est sujette à interruption. (Annales d’hygiène publique et de médecine légale, page 267, 1836)
    • L’an passé, tandis qu’un collectionneur se servait d’un tarpaulin comme drap, un autre employait son imperméable ou autre couverture, […]. (Bulletin, page 45, Québec (Province) Entomological service, 1938, National Annuity League, Inc)
  2. (Jargon maritime) Marin professionnel. Référence nécessaire
    • ; beaucoup de capitaines […] en savaient beaucoup moins que les marins professionnels - les "tarpaulins" - dont les chances d’avancement étaient inexistantes. (Jean-Pierre Poussou, Les Iles britanniques, les Provinces unies, la guerre et la paix au XVIIe siècle, page 97, 1991)