troupier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de troupe avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
troupier troupiers
\tʁu.pje\

troupier \tʁu.pje\ masculin

  1. (Vieilli) (Familier) Soldat ; homme de troupe.
    • Ah ! brigands, vous ne jetterez pas à l’eau comme une huître un ancien troupier de Napoléon. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • La bouteille de limonade, dont elle accepta de boire un verre, demeura, dans le souvenir du troupier, mémorablement délicieuse. — (Guy de Maupassant, Boitelle dans Les Contes normands)
    • […], on pourrait dire que le soldat était convaincu que la moindre défaillance du moindre des troupiers pouvait compromettre le succès de l’ensemble et la vie de tous ses camarades - et que le soldat agissait en conséquence. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VII, La morale des producteurs, 1908, p. 351)
    • Ce sont des harrâba, des soldats dressés à Gibraltar pour servir d’instructeurs à leurs camarades; mais ils se sont empressés d'oublier ce qu'ils avaient appris et ne se distinguent guère des autres troupiers marocains. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 95)

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin troupier
\tʁu.pje\
troupiers
\tʁu.pje\
Féminin troupière
\tʁu.pjɛʁ\
troupières
\tʁu.pjɛʁ\

troupier \tʁu.pje\ le plus souvent masculin

  1. Qui a un rapport avec une troupe ou un troupier.
    • Et pour se reprendre en main il employait le langage troupier, avec le plus possible de foutre et de bougre. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, Gallimard, 1995)
    • pour les puristes, il appartient à cette génération troupière dont les batailles ont rendu l’écorce rude, mais dont l’esprit est devenu plus vif, plus saillant,plus original — (Général Ambert, Esquisses historiques, psychologiques et critiques de l’Armée française, Librairie Militaire de J.-B. Petit, 1840)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]