tuffeau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de tuf avec le suffixe -eau.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tuffeau tuffeaux
\ty.fo\

tuffeau \ty.fo\ masculin

  1. (Géologie) Variété de tuf.
    • Vous qui venez de rencontrer sous les ombrages des Fontaines ce malheureux jeune homme brisé par le chagrin, vous le verrez menant sa rêverie par un de ces étroits sentiers creusés dans le tuffeau, usés et polis par les sabots de vingt générations d'hommes de la vigne et dont les détours au flanc des coteaux de la Loire inscrivent le paraphe d'un labeur séculaire. — (Maurice Bedel, Le mariage des couleurs, 1951, I, 2)
  2. (Construction) (Maçonnerie) Pierre calcaire, propre à bâtir, blanche et tendre.
    • L’ogive des arcades de la nef est fortement dessinée par de larges moulures alternativement saillantes et creuses. Les voûtes sont en tuffeau ; elles sont très minces, et renforcées par des nervures rondes qui se croisent diagonalement. — (Stendhal, Mémoires d’un touriste — Voyage en Bretagne et en Normandie, 1838)
    • La maison, entre cour et jardin, était bâtie en tuffeau blanc, couverte en ardoise et ornée de sculptures que la facilité de tailler le tuffeau permet de prodiguer sans trop de frais. — (Honoré de Balzac, Illusions perdues, troisième partie : Les Souffrances de l’inventeur, 1843)
    • Les maisons de tuffeau aux toits d'ardoise datent pour la plupart des XVe et XVIe siècles, et évoquent la riche cité d'artisans et de tisserands qu'était Crissay à la Renaissance. — (Alexandre Marion & Thibault Prugne, A la rencontre des plus beaux villages de France, 2011, page 40)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • tuffeau sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]