uberté

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin ubertas, fécondité, abondance (des fruits et des récoltes)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
uberté ubertés
\y.bɛʁ.te\

uberté \y.bɛʁ.te\ féminin

  1. (Vieilli) Abondance.
    • Ils ne sont pas en débat de la conquête de nouvelles terres : car ils jouissent encore de cette uberté naturelle, qui les fournit sans travail et sans peine, de toutes choses nécessaires, en telle abondance, qu'ils n'ont que faire d'agrandir leurs limites. — (Montaigne, Essais , I, 31 – Des Cannibales, 1595)
    • Effectivement, tous les éléments sont mis en place : la beauté du paysage, disposé pour le plaisir de l’œil; l’uberté naturelle, qui laisse imaginer, comme les Antilles le faisaient pour Colomb, la possibilité d’un ravitaillement infini pour les navires de passage… — (Odile Gannier, Tahiti : De l’exotisme à l’exil)
    • Néantmoins, pour monstrer l’uberté du païs auquel est assise laditte ville de Paris, dès qu’il fut ordonné par ledit cardinal que, de six lieues à la ronde, chacun eust à amener ce qu’il luy seroit commode de vivres, …, il se trouva en huict jours dedans la ville vivres pour un an, … — (Martin du Bellay, Mémoires de messire Martin du Bellay. Paris, Olivier de P. l’Huillier, 1572.)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]