unicorne

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin unicornis, de unus (« un »), et cornu, (« corne »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
unicorne unicornes
\y.ni.kɔʁn\

unicorne \y.ni.kɔʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’a qu’une corne.
    • Seigneur que t’ai-je fait ? Vois Je suis unicorne
      Pourtant malgré son bel effroi concupiscent
      Comme un poupon chéri mon sexe est innocent
      D’être anxieux seul et debout comme une borne.
      — (Apollinaire, « L'Ermite », Alcools, in Œuvres poétiques, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1965, p. 101)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
unicorne unicornes
\y.ni.kɔʁn\

unicorne \y.ni.kɔʁn\ masculin

  1. Licorne.
  2. Espèce de rhinocéros.
  3. Narval.

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin unicornis.

Nom commun [modifier]

unicorne \Prononciation ?\ masculin

  1. Licorne, animal fabuleux, monocéros.
    • E edifia si cume unicorne le suen saint edifice — (Psautier d’Oxford, édition de Francisque Michel, p. 111, circa 1100-50)
    • Unicorne est une fiere beste, auques resemblable à cheval de son cors, mais il a piez d’olifant et cœ de cerf… et enmi sa teste est une corne qui a bien quatre piez de lonc ; mais ele est si fors et si ague que il perce legierement quanque il ataint. — (Brunetto Latini, Li livres dou trésor, page 252, XIIIe siècle)