vêpres

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : vepres, vépres

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin vespera (« soir »), en latin ecclésiastique vesperae, désigne l’office du soir.

Nom commun [modifier]

vêpres \vɛpʁ\ féminin au pluriel uniquement (plurale tantum)

  1. (Religion) Septième heure canoniale chrétienne, elle suit la none et précède les complies.
    • Sonner les vêpres.
  2. (Religion) Office de fin d’après-midi, dans la liturgie chrétienne.
    • C’est moi qui conduisais Catherine à la grand-messe et aux vêpres, et, pendant la fête, elle ne quittait pas mon bras. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Dans Mam’zelle Nitouche, fort de son expérience, Hervé créa l'archétype du personnage double, à la fois Célestin pour les cocottes du demi-monde et Floridor pour les grenouilles de bénitier de matines et de vêpres. — (Jean-François Kahn, Faut-il faire la guerre à BHL ?, dans Marianne n°670 du 20 février 2010)
    • (Figuré)Vous n’avez rien dit de si bon, vaillant chevalier, j’en suis sûr, quand vous chantiez vos vêpres bachiques avec ce gros ermite. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]