vêpres

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : vepres, vépres

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin vespera (« soir »), en latin ecclésiastique vesperae, désigne l’office du soir.

Nom commun [modifier]

vêpres \vɛpʁ\ féminin au pluriel uniquement (plurale tantum)

  1. (Religion) Septième heure canoniale chrétienne, elle suit la none et précède les complies.
    • Sonner les vêpres.
  2. (Religion) Office de fin d’après-midi, dans la liturgie chrétienne.
    • C’est moi qui conduisais Catherine à la grand-messe et aux vêpres, et, pendant la fête, elle ne quittait pas mon bras. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Dans Mam’zelle Nitouche, fort de son expérience, Hervé créa l'archétype du personnage double, à la fois Célestin pour les cocottes du demi-monde et Floridor pour les grenouilles de bénitier de matines et de vêpres. (Jean-François Kahn, Faut-il faire la guerre à BHL ?, dans Marianne n°670 du 20 février 2010)
    • (Figuré)Vous n’avez rien dit de si bon, vaillant chevalier, j’en suis sûr, quand vous chantiez vos vêpres bachiques avec ce gros ermite. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]