vider les lieux

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Wiktionary small.svg

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

    Locution verbale [modifier le wikicode]

    vider les lieux \vi.de le ljø\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de vider)

    1. (Familier) Partir rapidement d'un endroit.
      • Après d’inutiles altercations, ils exigèrent que je vidasse les lieux le soir même. Il était alors plus d'onze heures : les enfans de mistriss Butler étaient couchés; et je ne savais, à une heure si avancée, où trouver gîte. — (Mémoires de Mistriss Bellamy, actrice du théâtre de Covent-Garden, avec une notice sur sa vie par M. Thiers, traduit de l'anglais, tome 2, Paris : chez Ponthieu, 1822, page 317)
      • Et de par le roi, le cri fut fait à son de trompe, par tous les carrefours, que les aventuriers, gens de peu, faux mendiants et traîneurs de rues, vidassent les lieux, sur peine de la hart. — (Marcel Schwob, Les Boute-feux, dans Cœur double, Éditions Ollendorff, 1891, page 196)
      • La grande avenue était complètement déserte : on avait accordé trois heures aux habitants pour vider les lieux, et tout le monde, semblait-il, s’était hâté d’en profiter. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 304 de l’édition de 1921)
      • Von Kolberg comprenait alors qu'il urgeait de vider les lieux et disparaissait en compagnie de l'Américain. — (François A. Lourbet, Carte blanche en Forêt noire, Éditions de l'Arabesque, 1962)

    Traductions[modifier le wikicode]