æquilateral

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir équilatéral

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin æquilateral
/e.kɥi.la.te.ʁal/
æquilateraux
/e.kɥi.la.te.ʁo/
Féminin æquilaterale
/e.kɥi.la.te.ʁal/
æquilaterales
/e.kɥi.la.te.ʁal/

æquilateral /e.kɥi.la.te.ʁal/

  1. (Archaïsme) Ancienne orthographe d’équilatéral.
    • [...] lequel en ſa cloſture ſera auſſi égal au ſuperfice du triangle æquilateral, ainſi qu’il eſt égal au parallelogramme, & pour le verifier nous diſons qu’outre le trapeſe qui eſt formé dans le parallelogramme, par le moyen dudit triangle, les deux triangles qui ſont a coſté dudit trapeſe eſtre égaux au triangle æquilateral qui eſt ſur ledit trapeſe. (Jean Abraham, L’Arithmetiqve, Arpentage Vniversel, 1617)
    • Element ; à ſçauoir que le quarré de A. E. coſté du triangle æquilateral , eſt triple du quarré du rayon G. E. d’autant que nous auons monſtré que le rectangle compris ſous A. E. X. eſt eſgal au quarré du rayon E. G. (David Sanclarus, L’Mathematicarum Artium Profeſſoris Regii, 1622)
    • Reſte celuy du Pentagone , pour lequel diviſés le Rayon A D en deux en I , coupés du Diametre B D, commençant en I & tirant vers B, la ligne I H eſgalle à I E ; H joinct à E donnera E H le coſté du Pentagone æquilateral & æquiangle , qui ſe doit deſcrire dans le cercle B C D E : Eſtendés E H de D en F & partagés l’arc F D en N : la ligne droicte N D ſera le coſté du Décagone régulier. (Matthias Dögen, L’Architecture Militaire de Matthias Dögen Livre Premier de la Fortification Moderne des Figures Regulieres, 1648)
    • Les angles qui ſont moindres que celuy de l’Exagone , ne peuvent pas avoir les baſtions angles droicts , comme nous avons remarqué , lors que les lignes qui les font ſont de juſte longueur , & alors on n’a point de flanc oblique : que ſi l’angle eſtoit trop aigu comme celuy d’un triangle æquilateral comme λ χ ν, il vaut mieux le couper en rentrant , comme λ μ ν, que de faire un baſtion ſur cét angle, parce qu’il ſeroit trop aigu, & ne vaudroit rien; & lors qu’on rencontre de ces angles , le plus ſouvent le lieu eſt eſtroit & on ne peut s’eſtargir à cauſe des precipices,ou des marais, c’eſt pourquoy ils ſont de leur nature aſſez forts. (Antoine de Ville, De la Charge des Gouverneurs des Places, 1674)

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir equilateral

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Nature Forme
Positif æquilateral
Comparatif more æquilateral
Superlatif most æquilateral

æquilateral /Prononciation ?/

  1. (Archaïsme) Ancienne orthographe d’equilateral.