allitération

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Alliteration

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1751) Composé du latin ad (« à ») et littera (« lettre ») sur le modèle de allocutio. Le terme a peut-être été emprunté à l’anglais alliteration, étant donné que le mot anglais est attesté dès 1685.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
allitération allitérations
/a.li.te.ʁa.sjɔ̃/

allitération /a.li.te.ʁa.sjɔ̃/ féminin

  1. Figure de style qui consiste dans la répétition recherchée d'un même son, voyelle ou consonne.
    • Exemples d'allitérations :
      • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes? (Jean Racine, Andromaque).
      • « Que l'ululement du hibou coule ses ou de velours dans le souffle doux de ton cou. » (Maurice Bedel, Traité du plaisir)
    • L’allitération, qui est originellement un phénomène poétique, se retrouve parfois en prose littéraire. (Gérard Marie Noumssi, La créativité langagière dans la prose romanesque dʼAhmadou Kourouma, 2009)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]