copiste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De « copie » avec le suffixe -iste.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
copiste copistes
/kɔ.pist/

copiste /kɔ.pist/ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui copie, et, notamment autrefois, dont le métier était de copier des textes manuscrits ou de la musique.
    • La profession des copistes était une des plus nombreuses, des plus honorées et des plus lucratives. Des librairies entretenaient des milliers de copistes, revendaient leurs copies, […]. (Alphonse de Lamartine ; Gutenberg,)
    • Cette dernière disposition a pour corollaire une autre mesure interdisant aux copistes de prendre des libertés avec les manuscrits. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Plagiaire.
    • Dépourvu d’invention, il s’est fait le copiste de cet auteur, de ce peintre, etc. Un froid, un insipide copiste.
  3. (Mali) Élève qui copie, copieur.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

métier

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]