scribe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunté au latin scriba, dérivé de scrībĕre (« écrire »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
scribe scribes
/skʁib/
Scribe égyptien

scribe /skʁib/ masculin

  1. Copiste, homme employé à faire des écritures.
    • Loin d’être celui de la soi-disant koïné, […] c’est un grec sémite, un calque absolu, une langue artificielle par nature, celle de scribes ayant sous les yeux un original ou des originaux hébreux, et s’appliquant — s'acharnant — à les verser au grec aussi fidèlement que possible, hors toute autre prétention que celle-là. (Bernard Dubourg, L’invention de Jésus, tome I, « L’hébreu du Nouveau Testament », Paris, Éditions Gallimard, 1987, p. 110)
    • Mais une fois établis les principes de la comptabilité, n’importe quel scribe s'en serait tiré au moins aussi bien que moi. (Marc Bloch, L'étrange défaite, chap. 2 : La déposition d'un vaincu, 1940)
  2. (Antiquité judaïque) Docteur qui enseignaient la loi de Moïse et qui l’interprétaient au peuple.
    • Les scribes et les pharisiens.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]